Une enquête publiée par l’International Clean Transport Council a montré que les voitures électriques équipées d’une batterie de taille moyenne émettent entre 60 % et 80 % moins de carbone que les véhicules à moteur à combustion ordinaires, tout au long de leur durée de vie.

L’étude prend en compte toutes les émissions de carbone présentes dans la fabrication, le recyclage ou l’élimination du véhicule et de ses différents composants. La recherche a utilisé comme base les marchés aux États-Unis, en Chine, en Inde et en Europe.

Selon une étude, les voitures électriques polluent jusqu’à 68 % de moins que la combustion. Image : Tramino/iStock

Le document compare également les émissions causées par d’autres modèles de véhicules, tels que : hybrides rechargeables (PHEV), hybrides électriques (HEV), électriques avec batterie (BEV) et hybrides à hydrogène, alimentés par des piles à combustible (FCEV). En plus de prendre en compte différents types de combustibles.

Enfin, la recherche rappelle que la production d’énergie deviendra plus propre au fil des ans.

En analysant toutes les données, il a été possible de montrer qu’au cours d’une vie, une voiture électrique en Europe émet entre 66 % et 69 % de carbone en moins qu’un véhicule à essence. Aux États-Unis, le nombre est plus faible, entre 60 % et 66 %. En Chine et en Inde, le pourcentage est encore plus simple, mais très significatif, entre 37 % et 45 %, et entre 19 % et 34 % respectivement.

Dans une enquête menée d’ici 2030, l’enquête a montré que si les régions respectent leurs propositions de réduction de carbone, l’écart devrait atteindre 70 % en Europe, entre 62 % et 72 % aux États-Unis, 64 % en Chine et 56 % en Inde.

Lisez-le aussi !

Les

véhicules alimentés par des piles à combustible, comme l’hydrogène, sont de 26 % à 40 % moins offensifs que les véhicules ordinaires, mais si la méthode est remplacée par une autre énergie renouvelable, elle pourrait atteindre 80 % d’émissions en moins.

Les hybrides et hybrides rechargeables ne se sont pas révélés très prometteurs, le premier modèle n’atteint pas 20 % d’empreinte carbone en moins, tandis que le second s’approche de 30 % en Chine et en Europe et d’environ 46 % aux États-Unis.