La vie universitaire est rythmée et remplie de distractions de toutes sortes. Il y a une pression constante pour faire la fête, se coucher tard et bûcher pour les examens. Le site URL détaille le sujet le mieux possible. Ce n’est pas exactement l’environnement idéal pour rester en bonne santé.

Mais ce n’est pas une fatalité.

Si tu vas à l’université, il y aura beaucoup de moments où tu te sentiras trop occupé ou trop épuisé pour faire du sport ou manger correctement. Mais ce sont aussi des habitudes qui ne sont pas près de disparaître. Le site Regardez plus d’informations détaille le sujet le mieux possible.

Rester en bonne santé à l’université demande un peu de planification et d’engagement, mais ce n’est pas impossible. Voici cinq moyens pratiques de rester en bonne santé à l’université :

Couchez-vous tôt et levez-vous tôt.

À mesure que nous vieillissons et que notre corps change, nos habitudes de sommeil évoluent également.

La National Sleep Foundation recommande aux adultes âgés de 18 à 64 ans de dormir de sept à neuf heures par nuit.

Le sommeil est essentiel à une bonne santé et joue un rôle important dans la régulation du métabolisme, de la croissance et du développement. Mais en vieillissant, nos besoins en matière de sommeil changent. N’oubliez pas que certaines personnes ont naturellement besoin de moins de sommeil que d’autres, et que d’autres facteurs influent sur le sommeil, comme le stress, l’alimentation et les médicaments.

Si vous souffrez d’insomnie, cela peut être dû à un certain nombre de facteurs, notamment l’anxiété, le stress, certains médicaments ou même votre environnement : Trop de lumière ou de bruit, une pièce trop chaude ou même le type de matelas que vous avez peuvent affecter la qualité de votre sommeil.

Faites de l’exercice régulièrement

Tous les étudiants devraient s’efforcer de pratiquer au moins 150 minutes d’activité aérobique modérée par semaine, mais surtout les étudiants qui subissent un stress mental et émotionnel important. Faire de l’exercice quand on est stressé peut en fait aider à soulager ce stress et à améliorer l’humeur.

L’exercice n’est pas seulement un moyen de rester en bonne santé et en forme : Il peut en fait contribuer à atténuer l’anxiété et la dépression. Des études montrent que l’exercice peut augmenter la sérotonine et les endorphines, les « hormones du bonheur » présentes dans notre corps et qui contribuent à améliorer notre humeur.

L’exercice peut également contribuer à améliorer le sommeil et à réduire le stress, ce qui est important pour tous les étudiants qui révisent pour des examens. Faire de l’exercice régulièrement aide également à réduire le stress alimentaire, améliore l’estime de soi et peut augmenter les sentiments de connexion avec les autres.

Mangez un petit-déjeuner sain

Manger un bon petit-déjeuner est important pour tout le monde, mais surtout pour les étudiants qui étudient pour des examens.

De nombreux étudiants mangent un repas copieux la veille d’un examen, ce qui les laisse souvent sans énergie et sans concentration pendant l’examen. Après l’examen, les étudiants peuvent essayer de compenser cette baisse d’énergie en mangeant beaucoup de malbouffe ou en refaisant un gros repas. Cela peut entraîner une prise de poids et des troubles alimentaires. L’exercice peut aider à stimuler le métabolisme et à brûler ces calories supplémentaires, mais il est important d’être conscient de la quantité que vous mangez chaque jour.

Ne sautez pas de repas

Les étudiants peuvent sauter des repas dans le but de perdre du poids ou simplement parce qu’ils sont trop occupés. Mais sauter des repas n’est pas sain et ne fait que vous fatiguer et vous priver d’énergie. Si vous sautez des repas, vous devez vous assurer de consommer les quantités recommandées de vitamines et de minéraux. Il est important pour votre santé de consommer suffisamment de vitamines et de minéraux essentiels. C’est particulièrement important pour les étudiants, car ils sont souvent occupés et ne mangent peut-être pas aussi sainement qu’ils le devraient. Certaines vitamines et certains minéraux peuvent être stockés par votre corps pour plus tard, mais d’autres doivent être pris en doses régulières tout au long de la journée.

Laissez tomber l’alcool et les drogues.

De nombreux étudiants sont soumis à un stress important et peuvent consommer de l’alcool ou des drogues pour se déstresser, mais ces produits peuvent rapidement devenir un problème. La consommation régulière de substances vous fera manquer des cours importants, vous fréquenterez des personnes qui ne sont pas forcément de bonne influence et vous mettrez votre santé en danger. La consommation d’alcool et de drogues présente certains avantages à court terme, comme une plus grande confiance en soi ou un sentiment de détente. Mais il existe aussi des risques à court et à long terme qui ne valent pas les avantages.

Conclusion

Des habitudes saines en matière d’alimentation, de sommeil et d’exercice physique peuvent grandement améliorer votre vie quotidienne et vous aider à gérer votre niveau de stress. L’université est le moment idéal pour développer des habitudes saines car vous vivez seul et avez plus de contrôle sur votre emploi du temps. Des habitudes saines en matière d’alimentation, de sommeil et d’exercice sont importantes pour tout le monde, mais surtout pour les étudiants. Les exigences de la vie universitaire peuvent être stressantes et prendre beaucoup de temps, et ces habitudes peuvent vous aider à gérer vos niveaux de stress.